mercredi 1 octobre 2014

Protecteurs nocturnes

Bonjour, j'avais envie cette semaine de revenir vers la littérature jeunesse, je vous présenterais donc deux albums illustrés avec élégance, contes modernes mettant en scène les peurs nocturnes et manifestations de l'inconscient chez les enfants. Les créatures nocturnes, dangereuses qui viennent les visiter y sont, à chaque fois, mises en échec par la figure bienveillante d'un protecteur, animal magique ou petit démon fantaisiste, sorte de totem imaginaire créé pour apaiser l'angoisse. Commençons par l'énigmatique Chien Bleu de l'illustratrice et peintre Nadja, paru en 1989, devenu depuis un classique.
Par une belle journée une enfant, Charlotte, fait la connaissance d'un curieux chien entièrement bleu qui, petit à petit, s'attache à ses pas et vient chaque nuit à sa fenêtre veiller sur son sommeil. Faisant fi de cette amitié naissante, la mère de la petite fille, inquiète de l'étrangeté et de la possible dangerosité de l'animal lui ordonne, à son grand chagrin, de le chasser.
Pour la distraire de sa peine, les parents de Charlotte l'amène le jour suivant pique-niquer en forêt. Partie récolter des fruits dans son panier, la petite fille s'égare et se retrouve, à l'orée de la nuit, perdue aux fonds des bois où elle est rejointe par Chien Bleu. Celui-ci affrontera durant son sommeil l'esprit de la nuit venue se repaître de l'enfant sous la forme d'une panthère, esprit repoussé par le lever du jour comme toutes les autres formes obscures de son espèce. Un très beau récit fantastique aux gouaches fauves recommandé à tous les jeunes enfants ainsi que tout autre public intéressé par la peinture et les récits fantastiques.
Le second album Croc-épic le mangeur de rêves/Das Traumfresserchen en version allemande, du regretté Michael Ende - auteur entre autre de la célèbre Histoire sans fin - et de l'illustratrice Annegert Fuchshuber, paru en 1978 et publié l'année suivante en France, reprend plus classiquement les codes du merveilleux mêlés à l'inventivité de l'écrivain. L'être qui veille sur le sommeil de l'enfant est ici une sorte d'esprit malicieux, évoqué grâce à un poème.
Au royaume d'Edredonie, un drame se joue. Dans cet état où l'on accorde une grande importance au bon sommeil - il ne s'agit pas de dormir sans arrêt mais de se reposer de façon optimale, car un sommeil heureux apporte vigueur et entrain - la princesse Dormiane souffre d'insomnies. Tourmentée nuit après nuit par d'affreux cauchemars, monstres immatériels et grotesques, elle s'étiole et perd sa joie de vivre. Ses parents, les souverains, se désespèrent, le roi prend alors la décision de partir en voyage tout autour du monde en quête d'un remède. Voyage sans succès jusqu'à ce qu'il rencontre, sur une lande neigeuse et isolée au bord du monde, un petit être affamé qui, lorsque le monarque propose une part de ses maigres vivres, lui affirme ne se nourrir que de rêves... Un bel album à l'histoire prenante et humoristique qui convient, là aussi, à tous les types de publics.
Terminons sur un conte mis en musique par le groupe Mecano au sujet d'une lune argentée voleuse et protectrice d'un nouveau-né, à bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire