dimanche 23 juillet 2017

Camera obscura

Bonjour, ce matin retour à la bande-dessinée, et aux merveilles artistiques et technologiques du Moyen-Âge injustement méprisées, avec Stupor Mundi long et foisonnant roman graphique paru en juin 2016, scénarisé et illustré par le dessinateur franco-tunisien Néjib. Une intrigue entre science, religion et pouvoir rappelant le Nom de la Rose.
La scène s'ouvre au début du treizième siècle, sur une côte des Pouilles où l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen, monarque éclairé surnommé la "Stupeur du monde", a édifié Castel del Monte, forteresse refuge de tous les plus prestigieux érudits du monde connu. Hannibal Qassim El Battouti, savant arabe chassé de Damas, y débarque sur invitation de l'empereur en compagnie de sa fille Houdê, paralysée et amnésique depuis la mort mystérieuse de sa mère, et de son esclave El Ghoul, maître assassin repenti. Hannibal ne pourra bénéficier de l'asile et de subventions pour poursuivre ses recherches qu'à condition de mettre au point pour l'empereur l'invention qui lui a valu son exil, une étrange machine capable de fixer des images sur du tissu, grâce à un jeu de lumière. Procédé qui trouvera vite son utilité dans le conflit opposant Frédéric II à la papauté à une époque où toute image, en particulier les représentations religieuses, joue un rôle diplomatique de premier ordre. Et si la photographie avait été mise au point au Moyen-Âge ? Le procédé de la chambre noire étant connu depuis l'antiquité dans une large aire géographique, certains scientifiques auraient pu tenter leur chance... Cet excellent roman graphique joue entre histoire et fiction pour proposer une réflexion fine sur l'instrumentalisation de la science et de la religion en politique. Je le conseille à tous les lecteurs amateurs de thriller et d'histoire dès la fin du collège.
Terminons sur un chant médiéval marin, je pars en vacances et reprendrai le blog à la
fin du mois d'août, bon été à tou-te-s !

2 commentaires:

  1. Merci Ismène ! Je découvre ce groupe "Les derniers trouvères". Ils sont vraiment magnifiques à tout point de vue, choix des musiques, arrangements, interprétation, mise en scène, et ils sont joyeux d'être ensemble, pas prétentieux alors qu'ils ont tous une formation musicale très poussée:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que cela te plaise, j'ai du mal à trouver des musiques parfaitement en accord avec les thèmes traités, là j'étais plutôt contente de cette vidéo.

      Supprimer