samedi 16 juillet 2016

Evolution

Bonjour, ce week-end, face aux horreurs et bouleversements incessants de l'actualité, je vous propose de s'évader un peu avec de beaux livres, voyages imaginaires dans notre lointain passé et dans un possible futur. Commençons par Évolution : l'Histoire de l'homme d'Alice Roberts - chercheuse anglaise qui cumule les titre de docteur en médecine, "ostéo-archéologue" et anthropologue ! - publié en France en 2012, passionnant voyage à la recherche des origines humaines, présenté à travers une riche documentation et de magnifiques illustrations.
Les humains, comme les autres animaux, font partie du complexe buisson du vivant. L'évolution n'est pas un long fleuve tranquille qui aurait une finalité précise, elle dépend de multiples facteurs biologiques, géographiques et de mille hasards. Nous faisons partie d'une lignée de singes qui a produit de nombreuses espèces intelligentes avant, ou en parallèle, à la notre et a toujours partagé son territoire avec quantité d'autres créatures. Cet ouvrage retrace cette aventure, de l'apparition des premiers primates au cœur de l'Afrique, jusqu'à la fin de la préhistoire et l'émergence des premières grandes civilisations dans le croissant fertile. Il est illustré par des photographies des fouilles et des découvertes anthropologiques et archéologiques les plus récentes, ainsi que par des dessins et des portraits, saisissants de vitalité, réalisés par les frères Adrie et Alfons Kennis, "paléo-artistes" hollandais, spécialistes des reconstitutions d'humains et d'animaux. Le résultat est un excellent livre de vulgarisation, coloré et instructif, accessible à tous les publics dès le collège-lycée, idéal pour fournir des documents pédagogiques. 
Effectuons à présent un grand bon dans l'avenir avec Demain les Animaux du Futur de Sébastien Steyer, paléontologue, et Marc Boulay, sculpteur-illustrateur, ouvrage paru en 2015 imaginant un scénario possible d'évolution de notre monde.
Nous voici téléportés dans dix millions d'années, l'espèce humaine a disparu de la surface de la terre qui n'est pas dépeuplée pour autant. Océans, mangroves et déserts qui couvrent sa surface sont habités par une faune et une flore hétéroclites, aussi belles qu'étranges. Au fil des pages nous découvrons le gigantesque têtard des profondeurs, son voisin le pingouin à propulsion, la chauve-souris diurne aux ailes photosensibles, le perroquet carnivore, impitoyable prédateur et maître de tous les volatiles, devenus majoritaires sur l'immense continent unique qui représente l'ensemble des terres émergées... Ce bestiaire a été construit et mis en image d'après les scenarii évolutifs d'animaux actuels qui sont explicités dans des encarts présentant les bêtes et leurs lointains ascendants. Sachant la manière dont ils se sont métamorphosés par le passé, nous pouvons envisager des pistes possibles pour l'avenir. Au carrefour de la paléontologie et de la science-fiction, cette discipline se nomme biologie spéculative et attire autant les scientifiques que les rêveurs, certains auteurs comme Dougal Dixon, lui ayant déjà donné ses lettres de noblesse. Je conseille ce surprenant recueil à tous les amateurs de littérature imaginaire ainsi qu'aux passionnés de science dès le lycée, vous ne serez pas déçu ! Le site du livre pour en savoir un peu plus.
Terminons par une petite chanson pop, pas si innocente, à bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire