mercredi 2 décembre 2015

Des humains et des dieux

Bonjour, ce matin, relativement aux derniers évènements de l'actualité sur le terrorisme, la politique et le fanatisme religieux, nous allons parler de foi, de religion et des attitudes plus ou moins rationnelles de l'humanité face à son univers et ses dieux sous un angle humoristique, à travers un roman et une bande-dessinée. Commençons par Les petits dieux/Small Gods, treizième volume des Annales du Disque-monde paru en 1992, en hommage à feu Terry Pratchett, créateur de cette série de fantasy déjantée, miroir magique déformant de nos sociétés, située sur une terre plate juchée sur le dos de quatre éléphants eux-mêmes portés par une gigantesque tortue naviguant dans l'espace.
Le grand dieu Om se retrouve par un beau matin changé en une chétive tortue catapultée sur le sol du Disque-monde par un aigle majestueux. La puissance d'un dieu étant proportionnelle à la foi de ses fidèles comment expliquer cette fâcheuse situation pour une divinité au faîte de sa gloire, célébrée par tout un peuple ? Il se trouve que plus personne ne croit réellement en lui. Ses croyants ne révèrent et craignent que les structures de son église, entre autre la Quisition dirigée d'une poigne de fer par le cruel diacre Vorbis. Le seul a avoir encore en lui une foi pure et sincère se trouve être Frangin, un jeune novice dont Om compte bien se servir pour retrouver son prestige d'antan. La tache s'avère d'autant plus rude que le royaume d'Omnia vient d'armer une expédition menée par Vorbis en vue d'évangéliser la cité d'Ephèse, repaire de philosophes bon-vivants aux croyances hérétiques. Ils affirmeraient prouver scientifiquement que la terre n'est point ronde comme l'affirme les textes sacrés, mais plate et vogue sur le dos d'une immense tortue stellaire... Je ne peux que recommander cet excellent ouvrage à tous les publics dès le collège, qui en plus d'offrir un récit de péripéties trépidantes et très drôles, délivre une véritable réflexion philosophique et morale. Ci-dessous une vue du Disque-monde par l'illustrateur Paul Kidby.
La nostalgie de Dieu de Marc Dubuisson est une courte bande-dessinée, parue en 2009, aux dessins en noir et blanc minimalistes et aux dialogues acérés. En dépit d'un ton léger, on y aborde un questionnement à la fois métaphysique et terre-à-terre, résolu par le rire et l'absurde.
Un homme désespéré s’apprête à mettre fin à ses jours en se jetant du haut d'une falaise. Implorant un hypothétique secours, c'est, à sa grande surprise, Dieu en personne qui lui répond. Bien différent de l'entité qu'il avait imaginé et à laquelle il croyait, son divin interlocuteur s'avère vulgaire, agressif et surtout profondément dépité par l'incurie de ses créatures dont il soucie peu depuis longtemps. Il a créé un univers dans un moment d'égarement et en a totalement perdu le contrôle depuis, en dépit de quelques tentatives pour guider les humains vers le droit chemin. Le dialogue s'engage malgré tout et l'on découvre entre autre le regard pour le moins iconoclaste que ce dieu pose sur des problèmes sociaux, sa défiance des clergés et des religions créés par les hommes pour leur propre usage, ses fidèles les plus célèbres et ses copains créateurs de mondes beaucoup moins problématiques et compliqués à gérer, uniquement peuplés de ficus par exemple... Paradoxe, sa présence, loin de réanimer la foi aurait plutôt tendance à l'éteindre, ne doute-il pas lui-même de son propre pouvoir ? Cette bande-dessinée est une réjouissante petite satire, moins futile qu'elle ne laisse paraître, je la conseillerai à tous publics dès le lycée.
 Terminons sur un air de jazz endiablé, en attendant de prochains posts, je vous conseille de consulter la nouvelle liste de blogs d'amoureux de lecture et de culture que je commence à constituer, à bientôt !

3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la Nostalgie de Dieu que j'ai lu plusieurs fois et que l'on peut retrouver sur le lien suivant: http://dieu.lapin.org/index.php?number=1#strips

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien !

      Supprimer
    2. Bonnes fêtes de fin d'année à vous.

      Supprimer