mardi 30 octobre 2012

Retrospective


Bonjour, je vous avais promis il y a quelques temps, une série de photographies de femmes lectrices, cette idée m'a été inspirée par le superbe livre de Laure Adler et Stefan Bollmann Les femmes qui lisent sont dangereuses. Cet ouvrage traite de l'histoire des femmes et de leur rapport à la lecture à travers une série de textes, tableaux, dessins et photographies de femmes lectrices. Durant des siècles, les livres constituèrent en effet un territoire interdit ou fortement balisé pour la gent féminine. En leur ouvrant les voies d'une plus vaste connaissance et d'horizons autres que ceux auquels on les destinait, ils étaient susceptibles de les amener à se penser une vie et une intériorité propre, de les éloigner de leurs devoirs domestiques, conjugaux, érotiques et maternels.
La lecture intensive eut ainsi longtemps une très mauvaise réputation, on l'accusait de favoriser chez les femmes l'hystérie, la stérilité, l'esprit belliqueux et les torsions dorsales - bon, ce dernier point n'est pas tout à fait faux ! Dès le dix-huitième siècle, on a pourtant pu que constater les bienfaits de cette volonté de lire, puisque c'est en partie grâce à la diminution de l'illétrisme féminin qu'on a pu faire chuter la mortalité infantile, les femmes instruites étant plus à même de consulter les brochures médicales sur les soins minimaux d'hygiène qui fleurissaient à l'époque. Voici donc une petite gallerie de lectrices, pour commencer, deux photos de Stéphanie Lacombe tirées de la série Chut ! Je lis (2009).
 
 
 
Pour continuer deux photos anciennes, un portrait d'Alice Liddell - la muse de Lewis Carroll, elle lui inspira, enfant, Alice aux pays des merveilles - à l'âge de 18 ans en 1870 par Julia Margareth Cameron,
 
et une vue inédite de Marilyn Monroe lisant Ulysse de James Joyce, prise par Eve Arnold en 1952.
Derrière son image de blonde futile et peu instruite, l'actrice était aussi une personne sensible et intelligente aimant profiter de son temps libre pour se cultiver.
 
Terminons sur deux photos plus récentes, cette intéressante prise de vue reprenant une Marylin lectrice et une livrophile anonyme intitulée Les deux lectrices prise par Philippe Schalk à Strasbourg (2008),
 
A très bientôt, j'essaierais de poster régulièrement les prochaines semaines, ensuite, pour cause de reprise du travail, le blog prendra un rythme plus tranquille :-)
 
 
 
 

2 commentaires:

  1. Bonjour. A propos de femmes qui lisent, une amie vient de me prêter le livre d'une femme musulmane,Irshad Manji,un livre que devraient lire tous les musulmans,hommes et femmes, et tous les croyants de quelque religion ou athéisme qu'ils soient.Elle a découvert que le Prophète encourageait les croyants à lire et à réfléchir. Alors, c'est ce qu'elle fait!"Dans l'Islam il y a un millier d'années, l'esprit de l'ijtihad- de discussion, de débat et de contestation- florissait.(...) Puis le soleil s'est couché sur le XIIème siècle.(...)Le calife de Bagdad, à la fois homme d'état et guide spirituel, réprima avec une sévérité accrue et serra les rangs afin de sauvegarder l'unité politique de l'empire. A la place, les musulmans reçurent l'uniformité sous le masque de l'unité.(...)Penser par soi-même était répréhensible, on pouvait risquer jusqu'à l'exécution." Aujourd'hui, elle appelle l'esprit de l'ijtihad à s'étendre au-delà des universitaires et des théologiens.

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'ai oublié de donner le titre du livre:"Allah, liberté, amour"

    RépondreSupprimer